22 dic. 2012

18 dic. 2012

L'INTERROGATION ET LA NÉGATION AU PASSÉ COMPOSÉ


LA NÉGATION: 
  • Se place avant et après l'auxiliaire "Être" ou "Avoir"
Exs.: Je ne suis pas sorti(e);  Je n'ai rien fait; Je n'ai jamais revu Paul; Je n'ai plus eu de ses nouvelles.
  •  "Personne" se place toujours en fin de phrase.  
Ex.: Je n'ai parlé à personne.
  •   La négation se place avant et après le bloc pronom-auxiliare
Ex.: Je ne les ai pas invité(e)s; Elle ne lui a pas téléphoné.



L'INTERROGATION

  •  On utilise l'intonation montante ou "est-ce que".
Exs.: Tu es sorti hier?; Est-ce que tu es sorti hier?
  • On inverse l'auxiliare et le pronom:
Ex.: As-tu aimé le film?
  • Avec les noms, on utilise un pronom de rappel:  
Exs.: Vos enfants, ont-ils bien dormi?; Votre femme, a-t-elle téléphoné? ("-T" entre deux voyelles)

 


LE PARTICIPE PASSÉ


Il sert pour former le passé composé. 
Le Participe Passé se forme sur le radical de l'INFINITIF +"É" ou "U" ou "I" ou d'autres: 
  1. Quand le verbe appartient au premier groupe ("-ER"), le participe passé (PP) fini par "É".  Ex: Manger --> j'ai mangé; Regarder --> j'ai regardé.
  2. Quand le verbe appartient au deuxième et au troisième groupe ("-IR", "-RE", "-OIR"), le PP fini en "I", "U", "IS" et "IT". Ex: Dormir --> j'ai dormi; Prendre --> j'ai pris; Voir --> j'ai vu; Dire --> j'ai dit.

 

 

Autres Cas: 
Faire --> Fait
Être --> Éte
Avoir --> Eu
Ouvrir --> Ouvert
Découvrir --> Découvert
Offrir --> Offert
Souffrir --> Souffert
Peindre --> Peint
Craindre --> Craint

LE PASSÉ COMPOSÉ

On utilise le passé composé pour raconter des actions et des événements passés.   Ex: Hier, il a neigé.

Pour le former, on emploie le verbe AVOIR comme l'auxiliaire + le participe passé.  Ex: J'ai gagné au Loto.


Pourtant, il y a certains verbes qui utilisent le verbe ÊTRE comme auxiliaire:
  1. Les verbes PRONOMINAUX. Ex: Je me suis levé(e)
  2. Les verbes de CHANGEMENT DE LIEU ou d'ÈTAT + leurs composés (Arriver-Partir-Entrer-Sortir-Monter-Descendre-Tomber-Aller-Venir-Naître-Mourir-Passer-Retourner-Rester) Ex: Nous sommes allé(e)s.

Attention!
  • Le participe passé  s'accorde avec le sujet du verbe ÊTRE. Ex: Elle est arrivée, vous êtes parti(e)s.
  • Le participe passé s'accorde avec le complément de object direct s'il est placé avant du verbe AVOIR.       Ex: J'ai invité les voisins, Je les ai invités hier. 
  • Le passé composé d'Être et Avoir se forme avec AVOIR. Ex: Il a eu un accident de voiture, Il a été à Bruxelles



 

17 dic. 2012

DICTONS DU MOIS DE DÉCEMBRE





  1. Décembre trop beau, Été dans l'eau.
  2. S'il y a lune blanche à Noël, bon bain dans tout guéret
  3. Un mois avant et après Noël l'hiver se montre plus cruel.
  4. Neige de Saint-Nicolas donne froid pour un mois.
  5. Tel temps à la saint-Daniel, même temps à Noël.
  6. A la sainte-Luce le jour croît du saut d'une puce.
  7. Quand il pleut à la saint-Alice, c'est souvent comme une vache qui pisse.
  8. En décembre fais du bois et endors-toi.
  9. Noël au balcon, Pâques au tison.
  10. Saint-Sylvestre, un jour de moins, était de reste.

11 dic. 2012

LES PRÉPOSITIONS DE LIEU


La préposition est un mot invariable qui unit un complément à un mot complété, par un rapport de destination, de lieu, de manière, de matière, de moyen, de temps, etc.

 

 






LES VERBES DU PREMIER GROUPE

Le  1er groupe englobe les verbes terminés en "-ER" à l'infinitif, et par "-E" à la 1ère personne du présent de l'indicatif (à l'exception du verbe ALLER)



Les TERMINAISONS au PRÉSENT:
  • Je --> "-E"
  • Tu --> "-ES"
  • Il/Elle/On --> "-E"
  • Nous --> "-ONS"
  • Vous --> "-EZ"
  • Ils/Elles --> "-ENT" 

Quelques PARTICULARITÉS:

  • Les verbes en "-CER" (ex. Placer) prennent une cédille (Ç) sous le C, devant les voyelles A et O pour conserver au C le son doux. Exemples: Tu commenças, nous commençons.
  • Les verbes en "-GER" (ex. Juger) conservent l'E après le G devant les voyelles A et O afin de maintenir le son du G doux. Exemples: Tu jugeas, nous jugeons.
 
  • En règle générale, les verbes en "-ELER" ou "-ETER" (ex. Appeler, Jeter) doublent la consonne L ou T devant un E muet. Exemples: J'appelle, je jette.
  • Quelques verbes en "-ELER" ou "-ETER" ne doublent pas devant l'E muet la consonne L ou T, mais prennent un accent grave sur l'E qui précède l'L ou le T. Exemples: j'achète, je modèle.